Les Editions François Dhalmann

Dans les années 1980 François Dhalmann intègre les Percussions de Strasbourg au poste de régisseur général et directeur technique. Pendant cinq ans il parcourt la plupart des scènes du monde et côtoie au plus près les compositeurs emblématiques du XX° siècle en les accompagnants dans leur travail de création : Iannis Xénakis, Maurice Ohana, Claude Ballif, Mauricio Kagel, Pierre Boulez, Yoshihisa Taïra, Ivo Malec, John Cage, Georges Aperghis, Luis de Pablo, Julio Estrada, Gérard Grisey, Hugues Dufourt, Michael Lévinas, Henri Dutilleux, Wolfang Rhim, Francis Bayer, François-Bernard Mâche…

Quelques années plus tard, il rejoint Rythmes et Sons et participe au développement de l’entreprise pendant quinze ans. En 1999, fort de cette expérience, il fonde P’hill Publications, librairie musicale spécialisée dans la percussion et crée ainsi le premier site internet dédié au répertoire de cette discipline. C’est aussi à ce moment-là qu’il invente et cofonde le Percu’bus, engin mythique qui a sillonné l’Europe pendant quatre ans avec à son bord une librairie musicale et l’atelier de fabrication de baguettes de Pierre-François Resta.


Au fil de nombreux échanges et rencontres avec des compositeurs, musiciens et pédagogues, l’idée s’impose et il crée les Editions François Dhalmann. Depuis 2008, entouré d’une équipe de collaborateurs, il se consacre entièrement à cette activité éditoriale et développe un catalogue cohérent pour tous instruments et toutes formations (orchestre, musique de chambre, opéra, etc.).
Il renoue alors avec sa passion de la création contemporaine et signe avec des compositeurs comme Gilbert Amy, François Rossé, Bruno Giner, Thierry Blondeau, Eric Fischer, Bernard de Vienne, Daniel Tosi, Sylvain Kassap, Nicolas Vérin, Karl Naegelen, Jean-Luc Rimey –Meille,  Edson Zamprohna … Tous ces créateurs, bien ancrés en ce début de XXI° siècle, proposent un répertoire exigeant tout en intégrant une dimension plaisir : plaisir de jouer pour l’interprète et plaisir d’écouter pour l’auditoire.


Toute son importance est également accordée à la dimension pédagogique en proposant des « musiques pour l’apprentissage » émanant de compositeurs ou de pédagogues reconnus et faisant partager leurs expériences innovantes au plus près des pratiques instrumentales d’aujourd’hui.


Parallèlement à son activité d’édition musicale, François Dhalmann créée en 2010 une marque d’édition littéraire, Istesso Tempo qui présente des ouvrages dont l’action se situe au cœur de la planète musique.


Impliqué dans la défense des droits des créateurs, François Dhalmann a été élu en 2012 comme administrateur de la Société des Auteurs et Editeurs de Musique, en 2013 comme administrateur de la Chambre syndicale des Editeurs de Musique de France et nommé en 2014 membre de la Commission Symphonique de la Sacem. En 2017 il devient Secrétaire Général de la CEMF.

En 2015 les Editions François Dhalmann déménagent de Strasbourg à Nice.

Francois Dhalmann