Pion prend tour en d9

Bruno Giner

Opéra de chambre d'après "Mouvement Blanc" d'Hervé Letellier.

Pour 4 voix de solistes, choeur, flûte, clarinette, cor,trombone,violon, violoncelle, piano et percussion.

Conducteur et matériel en location.

Oeuvre nommée aux Prix de l'Enseignement Musical 2014, catégorie "Réalisation pour le Rayonnement et l’implication dans la vie locale, départementale et/ou régionale".

Quantité

L’histoire se passe dans un camp de concentration nazi, peut-être Auschwitz. Le haut parleur du camp convoque un détenu, juif, célèbre joueur d’échecs.

En effet, le commandant du camp joue aux échecs chaque jour par téléphone avec le général. Un coup chacun, matin et soir.

Le détenu se présente devant l’officier et se rend compte de la méprise. A un numéro près, le commandant s’est trompé de prisonnier :

le véritable maître d’échecs est Franz Z., l’un de ses camarades de block. Ce dernier accepte, contre quelques rations de pain, de pérenniser la supercherie.

Continuer la partie signifie survivre, chaque jour, au gré des mouvements de pions, cavaliers et tours…

La suite de l’histoire devient plus complexe lorsqu’au fil de la partie Franz Z. comprend que le général a lui aussi son « juif » joueur d’échecs.

Chacun assure sa propre survie en servant d’intermédiaire à leurs bourreaux respectifs. Ont-ils le choix ?

Bruno Giner

FD0423

Fiche technique

Niveau technique
Difficile
Durée
30 - 45 mn
Instrument
Musique de chambre
Collection
Carnets du 21e siècle
Média
Partition imprimée